20 October 2017

Degemer mad / Bienvenue

L’école Diwan Plougastell est composée de deux classes et deux enseignantes. Les enfant sont accueillis dès la petite section et jusqu’au CE2.

Historique :

En mars 2016, plusieurs parents et sympathisants ont décidé de se réunir pour créer ensemble le Comité de soutien Diwan Plougastell dans le but d’ouvrir une école pratiquant la pédagogie par immersion conduisant l’enfant à un bilinguisme breton/français équilibré.

Ce projet s’est concrétisé puisque l’École Diwan Plougastell a fait sa première rentrée en septembre 2017.

Cette école associative, gratuite pour les familles, laïque et ouverte à tous, a accueillit pour sa première rentrée 2017, une quinzaine d’enfants âgés de 2 à 7 ans. Elle pose son cartable dans la zone de Ty ar Menez à Plougastel dans le local Bagadans.

En 2018-2019, une deuxième classe a ouvert et les effectifs ont doublé. Il y a maintenant 28 enfants.
28 bugel a zo bremañ.

Il y a  deux classes : Niveaux PS1, PS2 et MS avec Annie et Niveaux GS, CP, CE1 avec Fanny.
2 glas zo : Liveoù Ar re vihan tout, ar re vihan hag ar re grain gant Annie ha liveoù ar re vras, CP ha CE1 gant Fanny.
L’année prochaine (2019-20), nous aurons également les CE2 dans la deuxième classe.
Evit ar bloaz a-zeu e vo re ar CE2 gant an eil klas (2019-20)

Le réseau Diwan:

Une école Diwan fait partie d’un réseau français d’écoles associatives, gratuites et laïques où l’enseignement est dispensé en langue bretonne. Diwan est un mot breton signifiant « germer, sortir de terre ». La première école a été créée en 1977 à Ploudalmézeau (29). En 2016, les écoles Diwan scolarisent 4 242 élèves de la maternelle jusqu’au baccalauréat.

Ses objectifs:

  • Offrir une scolarité complète en breton : de la maternelle au baccalauréat
  • S’appuyer sur une culture enracinée dans un environnement vivant
  • Permettre à des enfants d’apprendre leur histoire, “à la source” dans la langue commune à leurs ancêtres
  • Par le bilinguisme précoce, favoriser un développement psychologique, intellectuel et social riche, et préparer efficacement à la maîtrise de plusieurs langues, nécessité pour les Européens de demain.
  • Le rôle de l’école n’est pas uniquement de transmettre un savoir mais aussi de permettre à chaque enfant de construire sa propre personnalité. Une identité culturelle forte donne des repères souvent absents pour nombre de jeunes aujourd’hui. En cela c’est un facteur de socialisation, basé sur la tolérance et le goût de l’échange.